La sélection en master

Suite au débat récent sur la sélection en master, nous nous intéressons ici sur les conséquences pour la France, tout en recueillant le constat des forces et faiblesses des procédures de sélection opérées dans d’autres pays européens, à partir du témoignage d’étudiants qui y ont vécu. Zoom sur l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie et le Royaume-Uni.

Sélectionner en master ou ne pas sélectionner ? Le débat a fait rage en France ce février dernier. La sélection en master 1 & 2 est aujourd’hui jugée illégale : aucune sélection ne peut être mise en place en première ou en deuxième année de master si la formation en question ne figure pas sur « une liste limitative établie par décret ». Le problème réside dans le fait que cette liste n’a jamais été validée par le Conseil d’Etat depuis 1984, ce qui a crée un vide juridique pour juger des contentieux entre étudiants et universités. En toute logique, un étudiant ayant validé sa L3 pourrait être accepté dans un master du même domaine. Cependant, certaines formations refusent l’accès au M2, même à des étudiants ayant obtenu leurs ECTS (European Credits Transfer System). Quelles en sont les conséquences pour les étudiants français, et comment cela se passe-t-il pour leurs collègues européens ?

Cliquez sur les pays en couleur pour obtenir des informations sur la sélection en master.

Co-écrit par Anaïs de Muret (France), Beatrice Chioccioli (Italie), Maud Gozlan (Allemagne), Matthew Jones (Grande-Bretagne), Léo-Paul Biamba (Autriche).

2 pensées sur “La sélection en master

  • 16 juin 2016 à 1 h 12 min
    Permalink

    La Fage reclame de son cote “l’ouverture immediate d’une c oncertation regroupant l’ensemble des acteurs de la communaute universitaire devant aboutir a la proposition d’une solution de reforme ambitieuse et globale du master.”

    Répondre
  • 18 juillet 2016 à 20 h 36 min
    Permalink

     garantir a un etudiant disposant d’une licence de pouvoir acceder a un master de mention compatible, il est necessaire de poursuivre le travail entame sur la lisibilite de l’offre de formation, ainsi que sur la notion de compatibilite des mentions entre les cycles licence et master »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *