La semaine européenne du développement durable : vers l’application de l’Agenda 2030 ?

Depuis l’adoption par l’Organisation des Nations Unies (ONU) de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD) en 2015, l’Union européenne promeut et sensibilise, chaque année, aux enjeux environnementaux lors de la Semaine européenne du développement durable (SEDD). Du 18 septembre au 8 octobre, l’ensemble des européens était invité à partager leurs initiatives et leurs connaissances du développement durable. Dans un contexte de crise inédite, cet événement est l’occasion de fédérer, partout en Europe, différents acteurs autour des enjeux environnementaux !

L’Agenda 2030, un cadre mondial passé sous silence

En 2015, les 193 États représentés à l’ONU ont adopté, à l’unanimité, un programme de développement durable commun : l’Agenda 2030 et ses 17 ODD. L’objectif est ambitieux. L’Agenda 2030 se donne pour but d’éradiquer la pauvreté et de parvenir à un développement juste et durable à l’horizon 2030. Pourtant, ce nouveau cadre mondial est encore méconnu du grand public, passé sous silence au profit des accords de Paris… 

Afin de diffuser plus largement l’Agenda 2030 et ses 17 objectifs, la France, l’Autriche et l’Allemagne proposent conjointement d’organiser une semaine européenne dédiée aux initiatives et aux événements sur le développement durable. Depuis 2015, les européens (gouvernements, entreprises, citoyens…) sont invités à enregistrer leurs différents projets sur une plateforme commune afin de sensibiliser le grand public aux ODD et d’encourager le changement. Cette semaine européenne du développement durable a pour objectif de concrétiser l’adaptation de l’Agenda 2030 au niveau local et de mettre en lumière les différents moyens de contribuer à la réalisation des ODD. Malgré la crise pandémique, l’événement a été maintenu afin de ne pas perdre de vue la nécessité de prendre en compte « ces objectifs de transition vers un mode de développement plus durable ». 

L’action de l’Union européenne pour la réalisation de l’Agenda 2030

L’organisation de cette semaine européenne dédiée au développement durable s’ancre dans une volonté plus large de l’Union européenne d’œuvrer activement pour la transition écologique. En 2016, l’Union européenne s’engage dans la mise en application des ODD en les intégrant aux 10 priorités de la Commission européenne. Cette approche stratégique permet d’intégrer les ODD dans les politiques publiques, d’évaluer leur impact et leur mise en oeuvre effective, mais également de participer à la promotion du développement durable dans le monde via ses politiques extérieures. En 2019, c’est au tour du Conseil d’adopter de nouvelles conclusions jugeant ce cadre « d’une importance capitale » et affirme que l’Union européenne soutient et agit effectivement en faveur de la réalisation des ODD à l’horizon 2030. C’est dans ce sens qu’un rapport de suivi sur les progrès accomplis dans la réalisation des ODD dans le contexte de l’UE a été publié afin d’évaluer la contribution de l’Union aux ODD. Pourtant, l’Union européenne est loin d’être une bonne élève. Eurostat, en charge de ce rapport, souligne que l’UE est en retard sur les thématiques liées à l’égalité des sexes (ODD 5) et à la lutte contre les changements climatiques (ODD 13). Certains indicateurs semblent également compliqués à évaluer, notamment ceux concernant l’eau, « faute de données suffisantes ». L’Union a donc encore quelques progrès à faire ! Le Conseil invite les Etats membres à aller plus loin dans la réalisation de l’Agenda 2030 au niveau national, en adaptant à leurs territoires des solutions viables et sur mesure. 

Le plan de relance européen, un nouvel instrument en faveur de l’Agenda 2030 ?

A la suite d’âpres discussions, la Commission européenne a dévoilé, le 27 mai dernier, les détails de son plan de relance inédit « Next Generation EU ». Le plan à 750 milliards d’euros doit permettre de relancer les économies européennes durement touchées par la crise mais doit également participer activement à la transition écologique. Ces aides sont conditionnées à des objectifs environnementaux. A ce titre, les ODD apparaissent comme une véritable boussole pour la réalisation des objectifs de transition écologique. La Commission européenne a ainsi rappelé sa volonté d’atteindre les objectifs fixés par l’Agenda 2030 grâce à ce plan de relance ambitieux. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *