Les étudiants racontent l’Europe : retour sur le colloque junior d’Eurosorbonne

Le jeudi 13 octobre 2016 s’est tenu, à Paris III, le premier colloque junior organisé par Eurosorbonne.

Le concept est simple : expliquer les multiples problématiques européennes aux étudiants et professeurs de l’Institut d’Etudes Européennes à travers les exposés de huit étudiants.

Les étudiants de Master 2 se sont donc réunis sur une scène pour, le temps d’un séminaire, présenter l’aboutissement de leurs recherches de Maîtrise.

Huit volontaires se sont prêtés au jeu : Carole Poisson, João Costa Lobo, Stefi Kurera, Maxime Verrier, Naëlie Baudin, Mathilde Ciulla, Maxime Zimmermann, et Ilhem Zouari. Le projet, en préparation depuis mai dernier, tenait à cœur à Maxime Souillard, président de l’association. « Il est important, selon nous, de mettre en valeur le travail des étudiants de Master 1 qui jusqu’à maintenant dormait dans les placards du secrétariat… C’était vraiment dommage ! »

Les étudiants, à travers une présentation d’une dizaine de minutes chacun, ont donc présenté le sujet de leur mémoire. L’exercice avait plusieurs objectifs : permettre aux étudiants qui le souhaitaient de soutenir leurs mémoires en public, hors du cursus universitaire, de donner des idées aux étudiants fraîchement arrivés en Master 1 ou en Licence 3, mais surtout faire découvrir des sujets précis et passionnants à tous les étudiants. Ont donc été présentés durant le colloque des mémoires traitant du service civil de mémoire dans les pays germanophones, de la politique d’attractivité de la ville du Havre, ou encore de l’euroscepticisme en Italie ou en Grande-Bretagne.

Le défi a été relevé haut la main, avec des exposés s’intégrant dans quatre thématiques : l’intégration européenne à l’échelle d’un pays, l’intégration européenne à l’échelle locale, l’Europe à l’heure du populisme, et la présentation de l’Union européenne comme modèle démocratique.

Le colloque a été modéré par Madame Violaine Delteil, responsable de la Licence 3 et du Master 1 de l’Institut d’Etudes Européennes, qui s’est montrée très enthousiaste quant à l’événement : « Je trouve que c’est une très bonne initiative de la part des étudiants. Des thématiques originales ont été présentées, et cela peut donner des pistes pour les étudiants, y compris sur des sujets très précis. C’est aussi une manière de valoriser un travail universitaire, dans la recherche de stage ou professionnelle. »

La soirée s’est terminée par un pot où les étudiants ont pu discuter entre eux des sujets traités ou poser des questions pour approfondir une présentation en particulier.

 

Maud Gozlan

Trésorière d’Eurosorbonne et stagiaire au Conseil de l’Europe, je suis passionnée par les relations internationales et européiste convaincue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *