Qui est David Sassoli, nouveau Président du Parlement européen ?

David Sassoli, italien de 53 ans a été élu par les euro-députés avec 345 votes sur les 667 exprimés au second tour. Proposé par les chefs d’Etat et de gouvernements après des heures de négociation et de nombreuses querelles, il succède ainsi à son compatriote Antonio Tajani, et sera en poste jusqu’en janvier 2022. Un article signé Esther Cornu.

Du journaliste vedette…

Né à Florence en 1956, il se destine d’abord à une carrière de journaliste, bien qu’il soit déjà militant au sein des jeunes chrétiens démocrates (parti historiquement pro-européen). Il collabore avec des petits journaux et agences de presse tels que l’Aspa, puis rejoint à Rome la rédaction du quotidien Il Giorno, pour lequel il suit l’actualité politique pendant 7 ans.

Il sera officiellement inscrit au registre des journalistes en 1986. Sa carrière prend alors un nouveau tournant à la télévision, une ascension fulgurante qui le mène à la présentation du 20h. Il devient ensuite vice directeur du journal télévisé TG1 sur la première chaîne nationale, RaiUno. Ce père de deux enfants, qui parle également français et anglais est donc bien connu de nos voisins transalpins.

…à l’homme politique

Il entre véritablement en politique pendant l’année 2009, puisque Walter Vetroni, ancien ministre et maire de Rome le propose tête de liste pour la Région Centre pour les élections européennes. Il est ainsi élu député européen et devient chef du groupe du Partito Democratico (le centre-gauche) à Strasbourg. Dans une interview, il déclare son intention de « dédier le reste de sa vie à la politique ».

Il se lance 3 ans plus tard dans la course à la mairie de Rome, mais il perd la primaire de son parti, sur un score de 27%, derrière Ignazio Marino (55%) mais devant Paolo Gentiloni, qui vient d’ailleurs d’être nommé Commissaire aux affaires économiques (15%).

En 2014, il se représente pour un second mandat au Parlement, il est réélu député mais aussi et surtout élu vice-président du Parlement avec 393 voix. 

En 2019, il est embrasse donc un troisième mandat et la tête du Parlement.

Juste après son élection, il adresse un discours à la plénière et déclare vouloir relancer le processus d’intégration, « de changer l’Union afin qu’elle réponde de façon plus efficace aux besoins de nos citoyens et qu’elle fournisse de véritables réponses à leurs préoccupations, à leur sentiment grandissant de désarroi. ». Sassoli a également mentionné ses priorités pour son mandat à venir, parmi lesquelles : la lutte contre le chômage des jeunes (qui est particulièrement élevé en Italie), la migration, le changement climatique, la révolution numérique, le nouvel équilibre mondial »…

Retrouvez ici son discours (en italien, avec sous-titres disponibles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *