Les actualités du mois : février 2022

Par Laura De Almeida

 

Semaine du 31 janvier au 6 février

Le nucléaire et le gaz considérés comme énergies vertes 

La Commission européenne, l’une des principales institutions de l’Union européenne, a annoncé ce mercredi 2 février qu’elle classait temporairement les centrales nucléaires et au gaz comme des sources d’énergies vertes. Cette création de label “vert” a été vivement critiquée par certaines ONG environnementales, car cette classification reconnaît que ces centrales auraient, sous certaines conditions, contribué à la lutte contre le réchauffement climatique. Pourtant, cette décision divise les 27 États membres et elle est également remise en question par le monde de la finance.

 

Des dizaines de milliers de poissons morts à cause d’un accident de pêche ?

Des dizaines de milliers de poissons morts ont été rejetés dans l’océan Atlantique, au large de la Rochelle, ce jeudi 3 février. Ce massacre de poisson est en fait le résultat d’un incident selon l’équipe d’un chalutier-usine, immatriculé en Lituanie. Pourtant, d’après le journaliste Hugo Clément, il s’agirait en fait d’un rejet volontaire de ces poissons, car ils ne font pas partie des espèces recherchées par l’équipage, ou bien parce que leur taille ne correspond pas aux critères ou aux quotas autorisés. C’est grâce à l’association Sea Shepherd que ce massacre a pu être dévoilé au grand jour.

 

Irlande du Nord : démission du Premier ministre

Ce jeudi 3 février, le Premier ministre d’Irlande du Nord, Paul Givan, annonçait sa démission de son poste sur son compte officiel Twitter. L’Irlande du Nord, partagée entre dépendance politique au Royaume-Uni et dépendance économique au marché intérieur européen, voit ses partis politiques divisés au sujet du futur du pays. En effet, le Parti Unioniste Démocrate nord irlandais (DUP) campe contre les dispositions adoptées lors de l’accord du Brexit par le Royaume-Uni. Accusé de « saboter le processus » par le Irish Times, le DUP ouvre une nouvelle période d’incertitude pour l’Irlande du nord, qui pourrait faire face à des élections anticipées, lesquelles semblent en faveur pour le Sinn Féin.

 

Une campagne déjà remise en cause pour Christiane Taubira ? 

Vue comme une “candidate de plus” par ses adversaires, la candidate de gauche voit pointée du doigt la faiblesse de son programme. Le baromètre des Échos annonce en annonce en effet la couleur : la gagnante de la primaire populaire chute du 2% dans les intentions de vote, la plaçant à 4%.  “L’effet primaire” attendu par Christiane Taubira reste aux abonnés absents mais ne semble pas réduire à néant la détermination de la candidate : “Je sais survivre à ça. (…) J’ai l’habitude des attaques d’une très grande violence”, a-t-elle annoncé après son passage à la Fondation Abbé Pierre.

 

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (du 31 janvier au 06 février 2022)

 

Semaine du 7 au 13 février

Le programme Afrique-Europe : coup d’envoi de la stratégie Global Gate 

Ce jeudi 10 février, Ursula von der Leyen a déclaré que l’UE était prête à mobiliser la somme de 150 milliards d’euros afin de soutenir l’investissement en Afrique. Il a pour but de répondre aux grands enjeux actuels tels que le changement climatique, la protection de l’environnement, l’amélioration de la sécurité sanitaire. Afin de renforcer ce partenariat euro-africain, la Commission souhaite s’appuyer sur deux pays émergents : le Maroc ou le Sénégal, notamment en les accompagnant dans leur transition énergétique. D’un point de vue géopolitique, cette ambition a également pour finalité de concurrencer les “nouvelles routes de la soie” tracées par la Chine, imposant une mainmise économique et politique sur le continent.

 

Ukraine : Face à l’escalade des tensions, les rencontres diplomatiques se multiplient

Les soldats russes multiplient leurs entraînements, et ils sont sans cesse ravitaillés en hommes et en fournitures. Selon Washington, une guerre pourrait éclater « à tout moment », et une invasion de l’Ukraine est possible, y compris les prochains jours. De son côté, le président russe Vladimir Poutine dément toute suspicion de possible invasion de l’Ukraine. Si les menaces pesant sur Moscou sont encore fortes, cela ne suffit pas à faire changer d’avis Vladimir Poutine, qui demande comme exigence inconditionnelle la non-intégration de l’Ukraine dans l’OTAN, ce que les États-Unis et l’Union européenne refusent.

 

Une amende historique pour la Pologne

Ce mardi 8 février, la Commission européenne a déclaré qu’elle allait mettre à l’amende la Pologne pour avoir refusé de fermer une de ses mines polluantes. Varsovie va ainsi soustraire 15 millions d’euros sur les fonds européens qu’elle devait normalement toucher. A l’origine, l’exploitation n’avait jamais été remise en cause jusqu’à ce que la République tchèque pointe du doigt les effets nocifs sur l’environnement et sur ses sources d’eau approvisionnant son territoire.

 

Retour sur le 8e rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale de la Commission européenne

Dans son rapport, la Commission européenne affirme que sans une politique de cohésion, les disparités continueront à apparaître entre les territoires en Europe, à toutes les échelles. Dernièrement, la crise de COVID-19 a mis en lumière ces disparités concernant l’accès aux structures hospitalières et économiques. L’espérance de vie a plus baissé dans les régions isolées que dans les métropoles. La Commission européenne incite les collectivités à se tourner vers une économie plus durable, sur la base d’une transition verte et numérique. Cette double transition est financée à hauteur de plusieurs dizaines de milliards d’euros par les fonds européens, dont l’État et la région sont les principaux redistributeurs.

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (du 7 au 13 février 2022)

 

Semaine du 14 au 20 février

Ukraine : Joe Biden « convaincu » d’une invasion imminente par la Russie

Ce vendredi lors d’une intervention à la Maison Blanche, le chef d’État américain a dénoncé les plans de son homologue russe : «au stade actuel, je suis convaincu que (Vladimir Poutine) a pris la décision». D’après les renseignements américains, les forces russes sembleraient avoir l’intention d’attaquer l’Ukraine et sa capitale Kiev dans les jours à venir. La multiplication des violations de cessez-le-feu entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses (en conflit depuis 2014) pourrait donner à la Russie une « fausse justification » pour envahir l’Ukraine.

 

Espagne : une crise politique aux airs de “guerre civile”

Alors que le 4 mai dernier la candidate espagnole Isabel Díaz Ayuso assurait la domination de son Parti Populaire lors de l’élection régionale anticipée de Madrid, la « Trump espagnole » en conflit avec le président du parti, Pablo Casado, fait la une de la presse espagnole. La présidente de la région de Madrid est accusée par la chef de son propre parti de corruption. Cette « crise sans précédent » pourrait bien signer l’implosion du parti de l’opposition.


Sommet Union européenne – Union africaine  : vers un partenariat renouvelé

Pendant deux jours, les chefs d’État ou de gouvernement des deux Unions se sont réunis pour discuter des principales problématiques euro-africaines, et mettre en place une Vision commune pour 2030. Un paquet d’investissement de 150 milliards d’euros a été annoncé, ce budget a pour but de stimuler les investissements publics et privés dans des domaines comme les infrastructures énergétiques, la transition énergétique et écologique, la croissance durable, etc. La prochaine édition du Sommet UE-UA se tiendra en 2023, en Afrique.

 

Levée progressive des restrictions sanitaires en Europe : vers la fin du Covid-19 ?

En France, les discothèques ont rouvert ce mercredi 16 février, la consommation debout dans les lieux clos est de nouveau autorisée et une levée du pass vaccinal est envisagée d’ici la fin mars. En Allemagne, à partir du 20 mars, la plupart des restrictions sur la vie sociale, culturelle et économique vont être supprimées et les jauges dans les enceintes sportives vont être supprimées. En Norvège, le 12 février, le pays avait supprimé les consignes de distanciation sociale ainsi que le port du masque en extérieur, la taille des rassemblements ou le télétravail.

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (14/02 – 20/02)

 

Semaine du 21 au 27 février

En Ukraine, la guerre est déclarée…

Lundi, Vladimir Poutine reconnaissait de jure une situation en vigueur de facto depuis 2014 ; c’est-à-dire que les territoires du Donbass échappent au contrôle de Kiev. Mercredi, cette reconnaissance de la souveraineté des républiques populaires de Donetsk et Lougansk s’est révélée être la première étape pour annoncer une assistance militaire russe au Donbass. Mais jeudi, le monde entier se réveille sous le choc des bombardements russes dans toute l’Ukraine. L’intervention totale qu’il a déclenchée vise à “démilitariser” l’Ukraine, à la “dénazifier”. Le ton du président russe est martial, belliqueux ; il promet une “riposte immédiate et d’une ampleur jamais vue” à ceux qui se trouveraient sur sa route.

 

Allongement du délai d’avortement en France

Mercredi 23 février, l’Assemblée nationale a adopté par 135 voix pour, 47 contre et 9 abstentions une loi sur le prolongement de la durée légale de l’IVG. Désormais les femmes peuvent recourir à l’Interruption volontaire de grossesse jusqu’à 14 semaines après être tombées enceinte au lieu de 12 semaines auparavant. La proposition permet aussi aux sages femmes de pratiquer l’IVG par voie instrumentale et non plus seulement par voie médicamenteuse. Cette nouvelle compétence reconnue aux sages femmes a pour but de faciliter l’accès à l’IVG.

 

Relance du débat lié au secret bancaire : la Suisse en mauvaise posture ?

La banque Crédit Suisse a été impliquée dans de nombreuses histoires de corruption en Russie, en Chine, et est également liée à des affaires de blanchiment d’argent avec la banque du Vatican. Elle a également favorisé selon Washington des transactions avec l’Iran ou le Soudan. Également, mi-février, elle a été poursuivie pénalement sur le territoire national en raison d’une affaire de blanchiment d’argent une nouvelle fois, mais cette fois-ci de drogue liée à un trafiquant bulgare. Le Parti populaire européen, principale formation politique au Parlement européen, a affirmé que ces révélations du “Suisse Secrets” pourraient conduire la Suisse à être sur la liste noire européenne des paradis fiscaux.

 

Guerre en Ukraine : quelles conséquences économiques possibles ? 

Ce 24 février, Vladimir Poutine a annoncé qu’il déclarait la guerre à l’Ukraine, ainsi des sanctions économiques ont été infligées à la Russie. Cependant, ces sanctions économiques auront aussi des conséquences sur la vie des Européens. Pour limiter les dégâts collatéraux sur son économie, l’Europe a d’ailleurs évité, pour le moment, des sanctions sur les hydrocarbures russes, car ces dernières peuvent avoir des conséquences sans précédent sur le pouvoir d’achat notamment. Toutefois, des sanctions ont quand même été mises en place, même si elles sont parfois jugées minimes. 

Que s’est-il passé cette semaine ? (21/02 – 27/02)

Laisser un commentaire