Les actualités du mois : avril 2022

Par Laura De Almeida

 

Semaine du 28/03 au 3/04

Aide aux Ukrainiens : comment l’UE sécurise-t-elle l’accès aux soins ?

Une des réponses de la mobilisation pour les réfugiés est d’avancer 3,4 milliards d’euros issus de fonds de cohésions « flexibles » qui peuvent couvrir les frais de santé. En outre, des centres d’évaluation sont mis en place sur le terrain pour assurer le transfert des patients. Par exemple, 10 000 lits d’hôpital ont été réservés pour les Ukrainiens les plus vulnérables, ainsi que plusieurs doses de vaccins contre différentes maladies.

 

Sommet Union Européenne – Chine : des discussions houleuses 

Vendredi 1er avril, Ursula Von der Leyen, le président du Conseil européen Charles Michel et le dirigeant chinois Xi Jinping se sont réunis. Les dirigeants européens ont rappeler les risques auxquels s’exposerait la Chine en cas de soutien à l’ennemi russe. Ils ont avancé des chiffres menaçants pour Xi et son gouvernement : 828 milliards d’euros de biens et services échangés entre l’UE et la Chine en 2021 contre moins de 200 milliards entre cette dernière et la Russie.

 

Récupérer, réutiliser, réparer : le nouveau slogan de l’UE en faveur de l’environnement

Après l’industrie de l’énergie et les moyens de transport, la quatrième source d’émission de gaz à effet de serre dans l’UE vient de l’industrie du textile. La Commission veut proposer aux citoyens européens plus de produits durables et écologiques en mettant en place un QR code, le « Passeport numérique » qui nous permet de scanner les produits que l’on achète. Elle veut des vêtements recyclables, d’une plus longue durée de vie et qui soient produits dans le respect des normes sociales et des droits du travail.

 

Scandale McKinsey : énième affaire à l’Elysée

Le 17 mars, un rapport de la commission d’enquête sénatoriale sur “l’influence croissante des cabinets de conseils privés sur les politiques publiques” paraît. Son contenu, révèle le recours par l’État à plusieurs dizaines de cabinets de conseil privés (pour la plupart étrangers) pour la modique somme d’un milliard d’euros en 2021. Plus largement, ce rapport met en lumière la dangerosité d’une logique managériale à l’échelle étatique. Le cabinet McKinsey (principal cabinet sollicité à hauteur de plus de 300 millions d’euros) n’aurait point été soumis à l’impôt sur les sociétés depuis plus de dix ans.

 

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (28/03-3/04)

 

Semaine du 4/04 au 10/04

Collection Morozov : la culture comme arme géopolitique

Samedi 9 avril, le Ministère de la culture français a annoncé auprès de l’AFP que deux toiles issues de la collection resteraient en France contrairement aux 200 autres déjà rapatriées dans plusieurs musées russes. Le premier tableau appartenant à un oligarque russe, sera confisqué jusqu’à ce que ses avoirs soient dégelés. Le second est domicilié dans un musée en Ukraine. Le garder en France permet donc de le protéger d’éventuelles attaques russes. Ce “mini embargo” sur l’art est une nouvelle arme au service de la lutte contre l’impérialisme et l’autoritarisme russe.

 

Élections présidentielles en France, un danger pour l’Europe ?

Les trois principaux prétendants se distinguent de par leurs positions sur l’Union Européenne. De son remplacement par une “Alliance européenne des Nations plus libres et souveraines” (Marine Le Pen) à “l’assurance d’une puissance européenne” (Emmanuel Macron) en passant par la réforme de ses traités pour les “adapter aux enjeux du futur” (Jean-Luc Mélenchon), l’élection française sera déterminante pour l’avenir de l’Europe.

 

Troisième et dernier volet du rapport du GIEC : trois ans pour agir ?

Ce dernier volet, paru le 4 avril, explore les solutions afin de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Le but est de maintenir le réchauffement climatique global à 1,5°C, seuil qui permettrait d’éviter des conséquences irréversibles pour le climat. Selon le rapport, il nous reste désormais trois ans pour agir, et prendre des mesures adaptées à l’urgence climatique. Pour la co-autrice du rapport Céline Guivarch « il n’est jamais trop tard pour agir : chaque émission de gaz à effet de serre évitée réduit le changement climatique et ses effets, réduit les risques, les pertes et les dommages. Il n’est jamais trop tôt non plus pour agir. » 

 

 

Embargo de l’Union européenne sur le charbon russe

Cela : « ne va pas vraiment fragiliser l’économie russe », juge Simone Tagliapietra, du centre de réflexion belge Bruegel. « Les Européens payent 15 millions d’euros par jour pour acheter du charbon russe. Pour le gaz et le pétrole russes, en revanche, c’est 850 millions », argue le chercheur. L’embargo sur le charbon russe ressemble donc davantage à une mesure symbolique.

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (du 4 au 10 avril 2022)

 

Semaine du 11/04 au 17/04

Point sur l’Ukraine : l’actualité jour par jour

Lundi 11 avril, le bilan s’alourdit à Marioupol : 10 000 civils ont été tués. Mardi 12 avril, 4,6 millions de réfugiés ont quitté le pays, soit plus de 10% de la population. Mercredi 13 avril, les États-Unis ont promis une nouvelle aide militaire, Joe Biden a assuré qu’une aide de 800 millions de dollars a été débloquée. Jeudi 14 avril, le navire russe Moskva a coulé, cette perte aura de lourdes conséquences sur leurs capacités de combat. Vendredi 15 avril, en représailles à l’attaque du Moskva, les forces russes intensifient leurs frappes sur Kiev. Samedi 16 avril, Moscou annonce des frappes en réplique “ à toutes les attaques de type terroriste et aux sabotages effectués en territoire russe par le régime nationaliste de Kiev”.

 

“Ni Macron, ni Le Pen” : protestations à travers le pays contre les résultats du premier tour

Depuis les résultats du premier tour, la colère n’a fait que monter, tout particulièrement chez les électeurs de gauche. Mercredi, une assemblée générale antifasciste s’est tenue à Panthéon-Sorbonne. L’occupation de la Sorbonne y a été votée. Plusieurs centaines d’étudiants y ont passé la nuit. La Sorbonne-mère a été taguée et dégradée au cours de l’occupation, suscitant de nombreuses réactions d’indignation. Ils refusent de choisir entre, disent-ils, “deux projets libéraux et réactionnaires”. Des manifestations ont eu lieu le samedi suivant, les organisateurs ont revendiqué 150 000 manifestants dont 40 000 à Paris.

 

Retour sur l’actualité fiscale en Europe

Le 8 octobre 2021, 136 pays ont conclu un accord avec l’aide de l’OCDEsur la fiscalité, fixant leurs impositions sur les grandes sociétés à un taux minimum de 15%. Le texte permettrait également d’imposer à ces sociétés depayer leurs impôts où elles réalisent leurs bénéfices, et non dans un pays tiers. La Pologne bloque ce processus devant être voté à l’unanimitésuite aux condamnations et aux sanctions que la Commission européenne lui a imposées ces derniers mois. La Commission a notamment décidé de bloquer des fonds dans le cadre du plan de relance destinés à la Pologne en fin 2021, pour non-respect répété de l’État de droit depuis les réformes du tribunal constitutionnel de 2015.

 

Retour sur les programmes européens des finalistes aux présidentielles

Concernant la politique de cohésion, Marine Le Pen propose dans son programme la suppression de la directive « détachement des travailleurs » afin d’éviter la concurrence déloyale. Sur le plan social, Emmanuel Macron souhaitait plutôt faire avancer les négociations sur le salaire minimum européen. Sur l’agriculture, Emmanuel Macron soutient toujours le développement des protéines végétales en France et au sein de l’UE, ainsi que la stratégie « Farm to fork » pour une agriculture plus durable. Marine Le Pen propose de son côté de mettre un terme aux marges « abusives » de la grande distribution, et promeut la valorisation de normes françaises et non seulement européennes.

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (du 11 au 16 avril)

 

Semaine du 18/04 au 24/04

Ukraine : les nouveaux objectifs du Kremlin à portée ?

Pour le président Zelensky, l’Ukraine n’est qu’une étape dans les rêves impérialistes russes et qu’il faut la stopper dès maintenant. Le mercredi 20 avril, la Russie a réussi le tir de son missile SATAN2 qui représente une démonstration de force symbolique en ce sens que le monde entier ou presque se situe à portée de ce missile balistique pouvant transporter des ogives nucléaires. Vladimir Poutine en a profité pour déclarer “C’est véritablement une arme unique […] qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essaient de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive”

 

600 millions d’euros pour soutenir l’Union Africaine 

Ce financement a pour but d’aider les pays africains à instaurer et maintenir la paix sur leurs territoires. Dans cette mesure, l’Union Africaine peut demander plus de soutiens pour des projets individuels de soutien de la paix en fonction des besoins des pays et de leurs peuples. Cela leur permettra de réagir plus rapidement face à des crises de sécurité. Cette coopération est due à l’engagement pris pour développer un multilatéralisme, et particulièrement avec l’Union Africaine.

 

Présidentielles : du débat d’idée au tout pour l’Élysée !

E. Macron s’est révélé très européaniste à Strasbourg et a révélé ses ambitions écologistes, en partie comme une main tendue à la jeunesse ou plus généralement à l’électorat de Jean Luc Mélenchon. Marine le Pen a préféré attirer ce même électorat en leur tendant la main mais sans incorporer de nouvelles idées à son projet. La course à la présidentielle est passée du débat d’idées autour de deux projets diamétralement opposés pour la France à un combat féroce pour séduire les électeurs à coup de promesses, de mise en garde et de discours mobilisateurs.

 

L’UE est en Ligne

L’Union Européenne est en train de finaliser le projet du“ Digital Services Act”. Ce projet sera introduit pour surveiller les plateformes et modérer l’appel à la haine, qui peut constituer des propos racistes comme sexistes. Un autre point important est la protection des enfants qui deviennent de plus en plus des consommateurs des réseaux-sociaux et qui ont besoin de règlements d’utilisation simples, courts et clairs. Le DSA met en place des obligations et des devoirs. Les GAFAM n’auront pas le droit d’autoriser ou d’interdire un service particulier. En cas de  non-respect, une amende qui va jusqu’à 10% du chiffre d’affaires pourrait être attribuée.

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (du 18 au 24 avril)

 

Semaine du 25/04 au 1/05

Présidentielle : Emmanuel Macron reconduit pour 5 ans

Dimanche 24 avril, les Français ont voté ; Emmanuel Macron a été élu avec 58,54 % des suffrages. C’est le premier Président de la Ve République ne sortant pas d’une cohabitation à être réélu. Cependant l’ambiance n’était pas aussi joyeuse que d’habitude suite à l’élection d’un Président. Désormais, l’ensemble des partis se concentrent sur le “troisième tour” : les législatives. Le 12 et le 19 juin prochain les Français voteront afin d’élire les députés qui constitueront l’Assemblée. En fonction de la majorité obtenue, cela permettra ou non à Emmanuel Macron de mettre pleinement en œuvre son programme.

 

Mer Méditerranée : 3 000 migrants morts sur le chemin vers l’Europe en 2021

Cette semaine, l’agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a révélé dans son dernier rapport,  que plus de 3 000 migrants sont morts ou ont disparu alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe par la mer en 2021. Un chiffre deux fois plus élevé que l’année précédente, 1 544 décès avaient été enregistrés en 2020. Le même jour, vendredi 29 avril, un scandale lié à la question migratoire a amené à la démission de Fabrice Leggeri, patron de l’agence Frontex. D’après une enquête du Monde, entre mars 2020 et septembre 2021, Frontex a déclaré ces renvois illégaux comme des “opérations de prévention au départ, menées dans les eaux turques”.

 

33 milliards de dollars d’aide pour l’Ukraine : la décision historique de Joe Biden

Jeudi 28 avril, Joe Biden a demandé au Congrès une rallonge budgétaire de 33 milliards de dollars pour venir en aide à l’Ukraine. Le Président américain est formel : “Les Etats-Unis « n’attaquent pas » la Russie, ils « aident l’Ukraine à se défendre ». Plus tôt, le Kremlin avait mis en garde contre des livraisons d’armes à l’Ukraine qui « menacent la sécurité » européenne. Le Président américain a vivement critiqué les menaces « irresponsables » de Vladimir Poutine d’un éventuel recours à l’arme nucléaire. Ces aides vont amplifier des tensions déjà omniprésentes entre l’OTAN et la Russie.

 

Transnistrie : position-clé de la Russie entre l’Ukraine et la Moldavie

C’est un territoire dont peu d’Européens ont entendu parler mais qui pourrait bientôt devenir un nouveau point chaud de la guerre en Ukraine. Les explosions qui se sont produites cette semaine dans ce territoire pro-russe ont fait craindre que la guerre qui se déroule de l’autre côté de la frontière en Ukraine ne s’y étende bientôt. Entre lundi et mercredi, un bâtiment officiel, une tour radio, des antennes qui servent aux radios russes ainsi qu’un village ont été la cible d’attaques au lance-roquettes et de tirs. Le village abrite notamment un dépôt d’armes sous le contrôle de soldats russes.

 

Que s’est-il passé en Europe cette semaine ? (du 24/04 au 1/05)

Laisser un commentaire